Dans les périodes de cataclysme ou de détresse morale, pas d'autre recours que de chercher un point fixe pour garder l'équilibre et ne pas basculer par dessus bord . Votre regard s'arrête sur un brin d'herbe, un arbre, les pétales d'une fleur, comme si vous vous accrochiez à une bouée . Ce charme, ou ce tremble, derrière la vitre de sa fenêtre le rassurait. Eh bien qu'il soit presque onze heures du soir, il était réconforté par sa présence silencieuse . Les bienfaits de la nature pour toute âme tiraillée ne sont plus à faire leurs preuves pour toute être de bon sens . Citoyen, citadin, au regard bétonner, respirant le monoxyde de carbone depuis l'âge du berceau, même pour beaucoup de mes contemporains qui ont colonisés un village comme un satellite urbain . Ont ne leurs à pas donner les moyens de par une éducation trop matériel, avec des valeurs faussées, d'apprivoiser les bienfait de la chlorophylle sur le cerveau, sur notre bien-être . La nature pour celui qui à su l'apprivoiser est source de sagesse, de sérénité, de remise en question sur l'échelle de nos valeurs et de nos priorités collective, ou sur nos résolutions individuel de nos problèmes dans notre vie courante . L'humain occidental est riche de matériel, mais trop souvent souffrant d'un mal-être . Pas la seul certainement, mais une des raisons, sont que nous nous sommes trop éloigné de ou nous venons, et de nos origines à la base le monde citadin n'est pas dans notre élément, nous l'avons fabriqué de toute pièce . Nous sommes, animal, minéral, poussière d'étoile .
Suivre (1) 1

Commentaires (1) - Commenter

Pour commenter, vous devez être inscrit et connecté.