Ancien membre
Pierre Henri de Xaintrailles fut le premier zoologue Français à s'intéresser au gnou . Il est de fait qu'à part l'admirable poème d'Alfred de Vigny , la mort du gnou , aucun ouvrage sérieux n'accordait à ce fier bestiau sud-Africain la place qu'il méritait dans la littérature animale scientifique . Dans ses deux essais majeur sur les gnous et le gnou de Baskerville , parus respectivement en 1947 et 1951, après les deux séjours à Baskerville ( Afrique du sud ) , l'auteur nous d'écrit par le menu les moeurs et coutumes d'une famille de gnou dont il partagea la tanière pendant plus de 6 mois avant de s'apercevoir que c'était des vaches
Suivre (1) 0