Tenyasha Tenyasha
"Oh pardon, je suis affreusement maladroite, apparemment je vous ai... éclaboussé.

- Mais je vous en prie. D'ailleurs, ne dit-on pas qu'une femme qui éclabousse un homme, c'est un peu comme la rosée d'une matinée de printemps.
C'est la promesse d'une belle journée et la perspective d'une soirée enflammée.
- Quel réveil !
- Oh, je n'y suis pour rien. C'est... l'inexpugnable arrogance de votre beauté qui m'asperge."

Noël Flantier


Suivre (1) 1

Commentaires (1)

Pour commenter, vous devez être inscrit et connecté.
Top